Modele botticelli

Enfin, dans Ognissanti (ouvert quotidiennement; libre), ainsi que la tombe de Botticelli, il y a une fresque par lui de Saint Augustin. À l`extrémité ouest de l`église, un autre retable, non pas par Botticelli, dépeint la famille Vespucci, y compris Simonetta elle-même et son jeune cousin Amerigo, l`Explorateur après qui, bien sûr, l`Amérique a été nommé. Plus récemment, des questions ont surgi sur le néoplatonisme en tant que système intellectuel dominant de la fin du XVe siècle à Florence [30], et les érudits ont indiqué qu`il pourrait y avoir d`autres façons d`interpréter les peintures mythologiques de Botticelli. En particulier, Primavera et la naissance de Vénus ont été vus comme des peintures de mariage qui suggèrent des comportements appropriés pour les mariées et les palefreniers. Après environ 1493 ou 1495, Botticelli ne semble pas avoir peint plus de grandes peintures religieuses, bien que la production de Madonnas ait probablement continué. Les plus petites scènes religieuses narratives des dernières années sont couvertes ci-dessous. Le couple rejoignit la vie de la Cour, et la beauté de Simonetta devint légendaire à Florence. Il semblerait que Giuliano et Botticelli lui-même soient tombés amoureux d`elle. En 1475, „le tournoi de Giuliano“ a eu lieu sur la place Santa Croce. Il semble que Giuliano y ait participé parce que le prix était un drapeau avec le portrait de Simonetta – peint par Botticelli.

La sans par, „l`unequaled“ a été écrit sur le drapeau. Les premiers Records mentionnés, sans le décrire, un retable de Botticelli pour la Convertite, une institution pour les ex-prostituées, et diverses œuvres non provenanciées survivantes ont été proposées en tant que candidates. Il est maintenant généralement admis qu`un tableau dans la Galerie de Courtauld à Londres est le PALA Delle Convertite, datant d`environ 1491 – 93. Son sujet, inhabituel pour un retable, est la Sainte Trinité, avec le Christ sur la Croix, soutenue par derrière par Dieu le père. Les anges entourent la Trinité, qui est flanquée de deux saints, avec Tobias et l`ange sur une échelle beaucoup plus petite droite au premier plan. Ce fut probablement un ajout votif, peut-être demandé par le donneur d`origine. Les quatre scènes de prédelle, montrant la vie de Marie-Madeleine, puis prise comme une prostituée réformée elle-même, sont au Musée d`art de Philadelphie. [72] Botticelli, ou plus probablement son atelier, a répété la figure de Vénus dans un autre tableau d`environ 1490. Cette œuvre grandeur nature représente une figure et une pose similaires, partiellement vêtues d`une blouse légère, et contrastées contre un fond clair et sombre. C`est dans la Galleria Sabauda à Turin.

[46] [47] il y a un autre atelier de ce genre venus à Berlin, et très probablement d`autres ont été détruits dans le „feu de joie des vanités“. Des exemples semblent avoir été exportés vers la France et l`Allemagne, influençant probablement Lucas Cranach l`aîné entre autres. 48 une autre peinture, connue sous le nom de crucifixion mystique (maintenant le Musée d`art de Fogg), se rapporte clairement à l`État, et le destin, de Florence, montré dans l`arrière-plan derrière le Christ sur la Croix, à côté de laquelle un ange fouine un Marzocco, le lion héraldique qui est un symbole de la ville. Cela peut être relié plus directement aux convulsions de l`expulsion des Médicis, la brève suprématie de Savonarola, et l`invasion Français. Malheureusement, il est très endommagé, de sorte qu`il ne peut pas être par Botticelli, alors qu`il est certainement dans son style. [122] Sandro Botticelli et Studio, la Vierge et l`enfant Enthroned avec Saint Jean le Baptiste et un ange (vers 1510 – 15).